enculture Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'histoire en train de se faire
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Politique & société
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Oxyure
Dans le coma


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 2631
Localisation: Fortress of PATERNITY, lvl 2

MessagePosté le: Mer Déc 28, 2011 1:38    Sujet du message: Répondre en citant

Ne vous laissez pas embobiner par les médias !

http://www.infosyrie.fr/
_________________
Oxyure. Joue la carte Cow-Boyienn​e de l'obsession

"Liber sed fidelis"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Tiny
Dans le coma


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 2215
Localisation: Over the top

MessagePosté le: Lun Mar 19, 2012 15:17    Sujet du message: Répondre en citant

'tain mais c'est super intéressant. merci bosse!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1971

MessagePosté le: Lun Mar 19, 2012 18:03    Sujet du message: Répondre en citant

Merci aussi d'ailleurs Smile
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexia
Fume


Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 588
Localisation: Ur

MessagePosté le: Mer Mai 30, 2012 23:13    Sujet du message: Répondre en citant

Le Monde, 30 mai:

Citation:
INTERVIEW - François Hollande a indiqué mardi qu'une intervention militaire en Syrie n'était «pas exclue». Cependant, pour Fabrice Balanche, maître de conférences à l'Université Lyon 2 et spécialiste du Moyen-Orient, cette déclaration n'est qu'une posture, et ne va pas changer la situation sur le terrain...

Les paroles de François Hollande et le renvoi de l’ambassadrice de Syrie en France, augurent-elles d’un changement dans la politique de la France vis-à-vis du régime de Bachar al-Assad?
Non, il n’y a pas de changement. François Hollande a repris à son compte la politique que menait Alain Juppé à l’égard du régime de Bachar al-Assad. Cependant, face à l’indignation provoquée par le massacre de Houla et ne voulant sans doute pas être accusé de laxisme, Hollande devait faire un geste, montrer qu’il s’affirme sur le plan international et qu’il peut aller plus loin qu’Alain Juppé. Il y a donc eu surenchère, avec la décision d’expulser l‘ambassadrice.

Cette position ferme peut aussi s’expliquer par la phrase d’Assad au lendemain de l’investiture de François Hollande -«J’espère que le nouveau président va penser aux intérêts de la France. Je suis sûr qu’il ne compte pas continuer de semer le chaos au Proche-Orient et dans l’ensemble du monde arabe»- qui sonnait comme un défi.

Selon vous, ce discours n’est donc qu’une posture?
La plupart des médias ont retenu le discours va-t-en-guerre, mais François Hollande a aussi souligné que la Syrie dispose d’une «armée forte», allusion à un risque d’enlisement comme en Libye, et s’est interrogé sur le régime qui pourrait remplacer celui de Bachar al-Assad. Cela me fait penser qu’il n’est pas question d’une intervention en Syrie, mais qu’il s’agit seulement d’une posture.

En fait, il dit que la France n’ira pas. La priorité du quinquennat, c’est la croissance. Or, une guerre coûterait cher. Et les Russes n’accepteront pas d’intervention militaire, d’où sa phrase: cette intervention «n'est pas exclue à condition qu'elle se fasse dans le respect du droit international, c'est-à-dire par une délibération du Conseil de sécurité».

Justement, le Président français rencontre son homologue russe, Vladimir Poutine, vendredi. L’occasion de le convaincre d’infléchir sa position?
Alain Juppé avait déjà discuté avec Vladimir Poutine en décembre 2011, mais cela n’avait mené à rien. En effet, les Russes n’ont aucun intérêt à changer de position, car ils veulent redevenir une grande puissance mondiale et que la Syrie est indispensable à l’axe pro-iranien sur lequel se base leur politique. Moscou a d’ailleurs réaffirmé ce mercredi , comme la Chine, qu’elle est «catégoriquement opposée à toute intervention extérieure dans le conflit syrien».

Cette position ferme de la France peut-elle infléchir le cours des choses en Syrie?
Non, le scénario n’est pas près de changer. On va vers une guerre civile, du fait de la situation interne et des pressions extérieures, un peu comme pour le Liban des années 70-80. Le général Mood, chef de la mission des observateurs de l’ONU, l’a bien dit: il n’y a pas de volonté de cessez-le-feu des acteurs en présence. Sans compter les salafistes tendance Al-Qaida qui se sont invités dans le conflit ces derniers temps.

On sent une volonté d’apaisement, insufflée par les Etats-Unis qui entrent en période électorale et qui doivent souhaiter une période plus calme à l’approche de cette échéance, mais ça ne suffira pas, maintenant que l’engrenage de la violence est lancé sur le terrain. D’autant qu’une position américaine moins ferme pourrait permettre au régime de réprimer encore plus la rébellion.


Mmm. Poutine ne lâchera pas son allié syrien; Hollande , c'est même pas de la posture, c'est de la pose. Il ferait bien de ne pas être complètement ridicule devant Poutine.
J'ai entendu Mélenchon dire des propos très justes à ce sujet, et sur l'illusion tenace en occident qu'il suffit de remplacer les méchants par les gentils pour que tout aille bien dans ces pays, où ce sont avant tout des clans qui s'affrontent. Et c'est une mosaïque là bas. On n'a pas fini d'en entendre parler; ciel, pourvu que BHL ne s'en mêle pas!
_________________
Thalatta!Thalatta!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexia
Fume


Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 588
Localisation: Ur

MessagePosté le: Jeu Aoû 02, 2012 21:24    Sujet du message: Répondre en citant

La Syrie: enfin quelques éléments qui apparaissent: les pays du golfe et l'arabie saoudite financeraient les "rebelles", ça c'est bien possible; car jusqu'ici personne n'avait l'air de s'étonner qu'ils soient si bien armés, ces rebelles, bien sympathiques pour certains, mais bien obscurs dans leur composition, en réalité. Et ces milices...quelles sont elles? comment les contrôler? Bachar El Assad les contrôle t-il vraiment?
J'ai peur pour Mssallam,resté là bas; vraiment. Je ne vois pas de solution.
_________________
Thalatta!Thalatta!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Politique & société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Page 9 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com
Protected by Anti-Spam ACP