enculture Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Comment dresser un cheval (Ronald Grandpey, 2012-?)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Bande dessinée
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bicéphale
Crapote


Inscrit le: 26 Oct 2010
Messages: 80

MessagePosté le: Dim Déc 09, 2012 12:32    Sujet du message: Comment dresser un cheval (Ronald Grandpey, 2012-?) Répondre en citant



Le huitième numéro de Comment dresser un cheval, suite de mini-zines en téléchargement libre réalisés par Ronald Grandpey, est paru ces jours-ci.

Après l'avoir lu, je m'en suis allé survoler les notes que j'accumule sur Frontière (autre série de Grandpey, 4 numéros parus à ce jour, et dont on a déjà un peu parlé, et sans doute pas assez, sur Enculture). Je suis retombé sur cette phrase d'Oolong, que j'avais notée puis oubliée : "Et une transition qui dure n'est plus une transition mais un état durable". La citation est peut-être tirée d'un texte paru dans la revue Enculer ou de son livre La Tombe, je ne sais plus, j'en ai perdu la source. Que signifiait-elle chez Oolong, comment résonnait-elle, cette phrase ? je ne sais plus. Mais, coupée de son ensemble, elle me paraît dire quelque chose du travail de Grandpey, ou en tout cas définir quelque chose de mon expérience de lecteur, de ce que je ressens à la lecture de ces pages.

Et le format court, si ramassé, de ces comix (5 pages de bande dessinée chacun), n'est pas pour rien, aussi, dans cette étrange mécanique de mouvement menacé par la stase, cette tension, à la fois fragile et très puissante, douce et âpre, ce quelque chose qui progresse pas à pas (un récit, la relation d'un temps singulier, un affect en sourdine), qui perdure, en menaçant toujours de s'interrompre, qui s'entête, et dont on est bien en peine de savoir vers quoi il tend. Les épisodes s'accumulent, on en viendrait à espérer que ça ne connaisse pas de fin, que la transition, à force de durer, devienne état durable, que le mouvement se révèle remise en jeu perpétuelle d'un espace qu'on aura cru insignifiant et dont Grandpey, page après page, nous révèle lentement toute l'étendue.

Bref, on pourra dire que le format sied à merveille au travail de Grandpey. Ou plutôt (ne pas s'y tromper, ne pas croire donné ce qui s'établit à couvert) que Grandpey l'utilise à merveille. Il m'aura fallu 8 numéros pour m'en convaincre. On dira aussi que je suis parfois un peu lent à la détente.
_________________
"Ne crois même pas que je sois la femme d'Agamemnon"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Bande dessinée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com
Protected by Anti-Spam ACP