enculture Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Derniers achats... Dernieres lectures...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 19, 20, 21, 22, 23, 24  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Bande dessinée
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Mer Avr 20, 2011 13:20    Sujet du message: Répondre en citant

Laughing
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Carton
Drogué


Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 1954

MessagePosté le: Mer Avr 20, 2011 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

Oxyure a écrit:




Mwouais


A bon ? Il m'intéresse celui là.
_________________
La Quadrature
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Carton
Drogué


Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 1954

MessagePosté le: Mer Avr 20, 2011 15:09    Sujet du message: Répondre en citant



UNE VIE DANS LES MARGES de Yoshihiro Tatsumi, chez Cornelius.

On commence à savoir l’importance historique du travail de Tatsumi, comment il fut un des artisans majeurs d’une rénovation du manga. L’invention du Gekiga, c’est de vouloir présenter à la société japonaise un miroir plus vrai que le manga à la Tezuka, explorer son malaise, son mal être, ralentir le récit (son montage effréné, son action constante) pour s’arrêter sur le drame, les corps, les silences, les regards. Sortir de l’humanisme solaire et y préférer un regard plus dur, désenchanté et noir. Les bandes dessinées de Tatsumi, dès la fin des années 50, proposent une représentation du monde tragique, intense et mélancolique, plus en accord avec la réalité du Japon d’après guerre.

Une Vie dans les Marges est l’autobiographie de Tatsumi, et donc aussi le récit de la naissance du Gekiga. Le premier intérêt est alors historique, on n’a que peu de document en France sur cette histoire là, et c’est étonnant de voir l'effervescence de cette période, de voir que tout est ouvert. Beaucoup de journaux publient du manga et sont demandeurs de participations des lecteurs, les éditeurs lisent et publient le travail de Tatsumi pourtant encore jeune étudiant inconnu, des auteurs reconnus comme Tezuka ou Oshiro semblent disponibles au dialogue et à la collaboration, et la famille de Tatsumi, pourtant pauvre, ne remet jamais en question l’activité de mangaka de leurs enfants. Difficile de savoir s’il sagit d’une vision idéalisée de cette époque de la part de Tatsumi, mais le fait est qu’il décrit la pratique du manga comme un territoire ouvert à tous, riche en opportunités, disponible à ses propres potentiels.
Et Tatsumi jalonne son récit de repères culturels, les films de l’époque, les actualités, les figures marquantes.
Il donne à l’ensemble un ton assez neutre, quelque chose de poli, Tatsumi renseigne le lecteur, donne ses infos, et fait avancer l’histoire à coup d’anecdotes et de moments choisis, dans un ton presque objectif (l’histoire pourtant autobiographique est dite à la troisième personne). Étonnant de voir que cet auteur qui a par ailleurs beaucoup travaillé sur le tragique et le dramatique livre ici un récit apaisé, presque distancié.

Pourtant, il y a bien une tension qui pointe, des éléments apparemment secondaires mais qui font toute la réussite du livre. Un père adultère, un frère à la maladie jamais nommée, une pauvreté difficile, un sentiment assez prenant de compétition et de jalousie chez le jeune homme, un monde violent en sourdine, entrevu, mais qui donne du sens à l’obsession de l’auteur pour son monde intérieur, pour son désir de s’extraire d’une certaine réalité avant de s’en nourrir et d’inventer le Gekiga.

Le livre de Tatsumi a un côté classique qui surprend au premier abord, puis ses courants sous terrains et son art précis du récit développent tous leurs charmes. Peut être pas la réussite la plus saillante de l’auteur, mais un beau livre tout de même. A voir comment ça évolue dans le tome 2.

Sinon le dessin est toujours aussi réussi. Et on le redit l’édition de Cornélius est irréprochable.




_________________
La Quadrature
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oxyure
CGBBG


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 2632
Localisation: Fortress of PATERNITY, lvl 2

MessagePosté le: Mer Avr 20, 2011 16:14    Sujet du message: Répondre en citant

le yougo' a écrit:
Oxyure a écrit:




Mwouais


A bon ? Il m'intéresse celui là.


Féminin, destructuré, nawak.

ça pourrait être ta came.
_________________
Oxyure. Joue la carte Cow-Boyienn​e de l'obsession

"Liber sed fidelis"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Tiny
Hacker de papier


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 2217
Localisation: Over the top

MessagePosté le: Mer Avr 20, 2011 16:19    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy
TOSGRA comme dirait l'autre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Carton
Drogué


Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 1954

MessagePosté le: Mer Avr 20, 2011 17:41    Sujet du message: Répondre en citant

Oxyure a écrit:

Féminin, destructuré, nawak.

ça pourrait être ta came.


Very Happy

Oxyure a écrit:


Bwof


Mwouais


Pfff


Moi au moins j'en ai une de came !
_________________
La Quadrature
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oxyure
CGBBG


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 2632
Localisation: Fortress of PATERNITY, lvl 2

MessagePosté le: Mer Avr 20, 2011 18:29    Sujet du message: Répondre en citant

Comme dirait le poête :

"What's my drug of choice ? Well, what have you got ?"
_________________
Oxyure. Joue la carte Cow-Boyienn​e de l'obsession

"Liber sed fidelis"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Jeu Avr 21, 2011 0:17    Sujet du message: Répondre en citant

le yougo' a écrit:

Il donne à l’ensemble un ton assez neutre, quelque chose de poli, Tatsumi renseigne le lecteur, donne ses infos, et fait avancer l’histoire à coup d’anecdotes et de moments choisis, dans un ton presque objectif (l’histoire pourtant autobiographique est dite à la troisième personne). Étonnant de voir que cet auteur qui a par ailleurs beaucoup travaillé sur le tragique et le dramatique livre ici un récit apaisé, presque distancié.


Ouais c'est la façon gentille de dire que c'est quand même un peu plan-plan et, faut bien dire, un peu chiant... Par contre les mangas dont on voit quelques planches reproduites donnent vraiment envie, et puis bien sûr ça renforce l'envie naturelle de lire tout Tezuka.

Le plus intéressant du livre arrive vers la fin, je trouve, lorsque Tatsumi cherche comment explorer de nouvelles voies, se creuse la tête, tente de prendre exemple sur le cinéma, a conscience de ce que, pour l'instant, il "copie" des effets cinématographiques, mais qu'avec ça il recherche une nouvelle grammaire. Mais c'est aussi très gênant que cette passionnante découverte soit traitée avec tant d'académisme, de qualité certes, mais de papa quand même.
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Carton
Drogué


Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 1954

MessagePosté le: Jeu Avr 21, 2011 9:36    Sujet du message: Répondre en citant

Non non y'a quelque chose de plan-plan si tu veux mais c'est pas chiant du tout. Quand tu vois comment il traite les personnages du père ou du frère, tu vois bien que c'est très délibéré de sa part de ne pas rentrer dans le drame, de juste sous entendre des choses, et je trouve que ça dit des choses sur la sensibilité du jeune homme à l'époque.
_________________
La Quadrature
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Carton
Drogué


Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 1954

MessagePosté le: Jeu Mai 05, 2011 11:56    Sujet du message: Répondre en citant

J'errais comme une âme en peine dans la rue, dans un moment de désœuvrement que seul l'impie et le mécréant peut connaitre. Sans le savoir, j'étais prêt à recevoir la parole de Dieu. Et comment Dieu s'est il adressé à moi ? En bande dessinée bien sûr !
Du coup paf ! je tombe nez à nez sur un petit comics, posé sur un banc, tombé du ciel, comme s'il m'était destiné :



LE FILM DE VOTRE VIE !, par un certain Jack T. Chick, édité par Deeper Christian Life Ministry (traduit opportunément par Eglise Biblique de la Vie Profonde).

Il s'agit donc de l'histoire d'un pauvre hère qui, après sa mort, se voit confronté à ses erreurs passées et à son manque de foi. C'est assez soigné dans le dessin (pour ce genre d'objet, par exemple les dernières images sont assez terribles), et plutôt ambitieux narrativement puisque chaque case se voit illustrée par un extrait de la bible. C'est presque OuBaPien.
On notera que le personnage est un vrai salaud puisqu'il regarde les filles dans la rue et qu'il raconte des histoires drôles à ses collègues. On notera aussi que bien que dans une iconographie chrétienne, l'auteur se permet tout de même d'utiliser une représentation assez païenne de la mort (squelette avec faux) et que du coup on est assez sûr qu'il finira en enfer pour ça.

En tout cas, vu qu'en ce moment je suis bien fauché, je suis assez content que Jesus m'envoie des BD gratos, même si elles sont un peu pourries. Je ne résiste pas à vous poster la quasi intégralité du machin (moins l'épilogue de 3 pages, si jamais Dieu veut vous l'envoyer aussi je vais pas spoiler la fin) :

Spoiler:



















_________________
La Quadrature
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bite Astrale
CGBBG


Inscrit le: 02 Mar 2010
Messages: 1065

MessagePosté le: Jeu Mai 05, 2011 12:06    Sujet du message: Répondre en citant

"OUVRE LE LIVRE DE LA VIE."

Il manque un "bitch" à la fin .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tiny
Hacker de papier


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 2217
Localisation: Over the top

MessagePosté le: Jeu Mai 05, 2011 15:54    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy à tout ça.
j'aime que tu nous fasse partager ce que Dieu t'as offert, toncar. cet élan chrétien me touche le coeur (et pourrait éventuellement m'ouvrir le chemin vers la Vie Profonde, je suis sûr que c'est beau là-bas).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Carton
Drogué


Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 1954

MessagePosté le: Jeu Mai 05, 2011 16:36    Sujet du message: Répondre en citant

Ouais, moi La Vie Profonde ça m'évoque quelque chose de sombre et humide, un peu dégueulasse.
_________________
La Quadrature
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tiny
Hacker de papier


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 2217
Localisation: Over the top

MessagePosté le: Jeu Mai 05, 2011 17:43    Sujet du message: Répondre en citant

pas du tout. c'est beau comme un lac souterrain, avec un grand puits de lumière divine qui viendrait t'éclairer et te montrer le chemin.
Spoiler:

laisse-toi faire merde!

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Carton
Drogué


Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 1954

MessagePosté le: Jeu Mai 05, 2011 18:53    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy
_________________
La Quadrature
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Bande dessinée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 19, 20, 21, 22, 23, 24  Suivante
Page 20 sur 24

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com
Protected by Anti-Spam ACP