enculture Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cannes 2016 : ses grandeurs, ses misères
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Actualités
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Baldanders
dans le coma profond


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 1000

MessagePosté le: Mar Mai 17, 2016 21:48    Sujet du message: Cannes 2016 : ses grandeurs, ses misères Répondre en citant



Isabelle Regnier, en direct de Cannes :

« On m'a dit dit que le film de Davy Chou est sensible et drôle, mais surtout super mélancolique. J'ai super hâte ! Bisous à toute l'équipe d'enculture, je m'occupe de vous tenir au jus hein ! »


Dernière édition par Baldanders le Mer Mar 01, 2017 18:02; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
dans le coma profond


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 1000

MessagePosté le: Mar Mai 17, 2016 21:50    Sujet du message: Répondre en citant

Dernière minute :

Le Festival de Cannes a décidé d’ajouter un film en Séance Spéciale : Peshmerga de Bernard-Henri Lévy.

Ce film se tient au plus près des combattants kurdes Peshmergas. Avec une équipe réduite, le réalisateur a remonté 1.000 kilomètres le long de la frontière irakienne du sud au nord, filmant des situations de guerre, des paysages, et des visages d’hommes et de femmes qui sont rarement donnés à voir.

Cette projection de dernière minute aura lieu le vendredi 20 mai à 15h, salle Bazin.




BHL et ses peshmergas ont su convaincre Thierry Frémeaux (au centre) de l'opportunité d'une telle mauvaise surprise.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
dans le coma profond


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 1000

MessagePosté le: Mar Mai 17, 2016 22:01    Sujet du message: Répondre en citant

Blague à part :

Si l'on en croit le tableau des notes du légendaire Forum de Culte à ce stade du festival, le dernier ratage programmé d'Olivier Assayas, Personnal Shopper, serait en fait un chef-d'oeuvre. Nous voilà rassurés !



« Salut ! »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
dans le coma profond


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 1000

MessagePosté le: Mar Mai 17, 2016 22:06    Sujet du message: Re: Cannes 2016 : ses grandeurs, ses misères Répondre en citant



Isabelle Regnier, en direct de Cannes :

« Le film de Davy est... comment dire... Un bijou pop, voilà ! Et en exclu pour enculture, voilà un extrait de mon article publié hier dans Le Monde. Bisous ! »

Citation:
Ses néons scintillants, les quadrillages que découpent dans le ciel les grues, les échafaudages, les carcasses d’immeubles donnent sa forme pop et hyper-graphique à ce teen movie sensible et drôle, léger en apparence mais travaillé par une ligne de basse dure et mélancolique.


Dernière édition par Baldanders le Mer Mar 01, 2017 18:02; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hello--Kitty
dans le coma profond


Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 2036

MessagePosté le: Mar Mai 17, 2016 22:15    Sujet du message: Répondre en citant

Baldanders a écrit:
Si l'on en croit le tableau des notes du légendaire Forum de Culte à ce stade du festival, le dernier ratage programmé d'Olivier Assayas, Personnal Shopper, serait en fait un chef-d'oeuvre. Nous voilà rassurés !


L'effet Kristen Stewart peut-être ? Tu la filmes en train d'éplucher des légumes pendant 90min, ça vaut déjà 4/6.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hello--Kitty
dans le coma profond


Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 2036

MessagePosté le: Mar Mai 17, 2016 22:18    Sujet du message: Répondre en citant

Baldanders a écrit:

Cette image me rappelle la montée des marches d'Arnaud Desplechin avec la drôle d'écharpe du personnage d'Amalric dans Un conte de Noël.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hello--Kitty
dans le coma profond


Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 2036

MessagePosté le: Mar Mai 17, 2016 22:23    Sujet du message: Répondre en citant

Baldanders a écrit:
Personnal Shopper, serait en fait un chef-d'oeuvre.


Dans le supplément du Monde ("M"), Olivier Assayas s'exprime sur Claire Denis et rapproche leurs deux démarches en disant quelque chose comme (de mémoire, désolé): "Elle et moi faisons des films à part, des prototypes."

Puis il y a une page sur Mia Hansen-Løve mais il ne parle pas de leurs rapports personnels, de leur histoire sentimentale. Est-ce qu'il en a déjà parlé, d'ailleurs ? J'ai trouvé ça frustrant... Peut-être parce que je suis commère, ou peut-être parce qu'avec Godard on était quand même habitué à autre chose.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hello--Kitty
dans le coma profond


Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 2036

MessagePosté le: Mar Mai 17, 2016 22:30    Sujet du message: Re: Cannes 2016 : ses grandeurs, ses misères Répondre en citant

Isabelle Régnier a écrit:
Le film de Davy est... comment dire... Un bijou pop, voilà !


Ses néons scintillants, les quadrillages que découpent dans le ciel les grues, les échafaudages, les carcasses d’immeubles donnent sa forme pop et hyper-graphique à ce teen movie sensible et drôle, léger en apparence mais travaillé par une ligne de basse dure et mélancolique.


On m'a dit hier que Davy Chou (fils de producteur)* copine depuis des années avec toute la presse et qu'il ne faut pas prendre au sérieux ce qui s'écrira sur son film en France.

* alerte au mépris social


Tiens, d'ailleurs, je lis dans Chronic'art :

Citation:
On ne saurait lui tenir rigueur de ne tricoter que des mailles de clichés (errance en scooter sur musique aérienne, néons partout, karaoké au bout), tant c’est le loi du genre.


Ah bah si c'est la loi du genre... Tout le monde ne bénéficie pas de cette indulgence, dis donc. Trois lignes plus bas, la fémissette Julia Ducournau se fait démonter pour les mêmes motifs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JM
dans le coma profond


Inscrit le: 10 Nov 2011
Messages: 130

MessagePosté le: Mer Mai 18, 2016 10:35    Sujet du message: Répondre en citant

"Vous êtes des cons !" gueulait Godard en 68 ?!
_________________
Opposant à ma propre candidature
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Baldanders
dans le coma profond


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 1000

MessagePosté le: Mer Mai 18, 2016 11:20    Sujet du message: Répondre en citant

Dernière minute :

Captain N. de Film de Culte ayant mis un beau zéro pointé à Personal Shopper, le nouveau film d'Olivier Assayas n'est plus un chef-d'oeuvre. Nous voilà rassurés !



« Salut ! »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
dans le coma profond


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 1000

MessagePosté le: Mer Mai 18, 2016 12:24    Sujet du message: Re: Cannes 2016 : ses grandeurs, ses misères Répondre en citant

Faut-il aller voir le dernier Almodovar, Isabelle ?



« Des couleurs, euh, des actrices, euh, superbes, euh, la mer, euh, des costumes, euh, chatoyants, euh, tout ça est assez plaisant, on est pris, il sait faire son travail Almodovar, et euh, en même temps, quand ça s'arrête, euh, moi je reste un petit peu sur ma faim, enfin c'est comme si c'était, c'est comme on dit d'un vin qu'il est court en bouche, voilà ! Allez, bisous ! »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JM
dans le coma profond


Inscrit le: 10 Nov 2011
Messages: 130

MessagePosté le: Mer Mai 18, 2016 12:49    Sujet du message: Répondre en citant

Baldanders a écrit:
Dernière minute :

Captain N. de Film de Culte ayant mis un beau zéro pointé à Personal Shopper, le nouveau film d'Olivier Assayas n'est plus un chef-d'oeuvre. Nous voilà rassurés !



« Salut ! »


J'espère qu'il fait pas partie de ceux qui ont descendu en flèche Beauvois parce qu'il a osé dire que Mad Max était un film nul ! Apparemment pour certains il faut pas dire ce qu'on pense des films quand on n'aime pas là-bas, peut-être en particulier si tu es réalisateur, il faut rester bien lisse et consensuel. Ceci dit je suis étonné que personne n'ait compris qu'il s'agissait probablement plus pour Beauvois de tacler les Cahiers qui ont boudé son dernier film de l'an dernier alors qu'ils portaient au pinacle Mad Max, plutôt que d'une défense de l'exception culturelle française ou même d'un avis personnel sur le film de Miller... par ailleurs, s'ils ont attendu ça pour voir en quoi Beauvois est un gros beauf (alors que pour le coup on peut pas vraiment lui donner tort, Mad Max est une véritable chiasse MTV décérébrée), il y a du souci à se faire.
_________________
Opposant à ma propre candidature
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Hello--Kitty
dans le coma profond


Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 2036

MessagePosté le: Mer Mai 18, 2016 14:01    Sujet du message: Répondre en citant

Baldanders a écrit:
Dernière minute :

Captain N. de Film de Culte ayant mis un beau zéro pointé à Personal Shopper, le nouveau film d'Olivier Assayas n'est plus un chef-d'oeuvre.


C'est désormais un film qui divise.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
dans le coma profond


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 1000

MessagePosté le: Mer Mai 18, 2016 15:08    Sujet du message: Répondre en citant



Sympa !

À ses copains critiques épuisés par leur marathon de films, Davy Chou a offert quelques noms propres et références à caser sans sourciller dans leur article sur Diamond Island. Plus chou, tu meurs !

-> « On a pensé à Hou Hsiao-hsien dans la manière de construire les plans. En terme de texture d'image, on a creusé du côté du numérique, des films de Michael Mann, des Wachowski, ou encore les couleurs fluo de Spring Breakers d'Harmony Korine. J'ai beaucoup puisé aussi dans les jeux vidéo, les clips et les mangas. Voilà le truc en gros. Bisous les copains ! On se voit à Paris ! »


Dernière édition par Baldanders le Ven Sep 08, 2017 15:32; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
dans le coma profond


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 1000

MessagePosté le: Mer Mai 18, 2016 16:07    Sujet du message: Répondre en citant

Pourquoi tant de haine ?

Ceux qui jettent de temps en temps un oeil sur le tableau des notes du Forum de Culte auront remarqué avec un certain effarement et une non moins certaine angoisse que Léo a baissé sa note de Ma loute, le dernier film de Burno Durmont, qui passe ainsi de 2,5 à 2.



Notre grand mystique tombera-t-il bientôt aussi bas que la malheureuse Nicole Garcia ?

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Actualités Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com
Protected by Anti-Spam ACP