enculture Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Triptyque Films vous pollue
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Actualités
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Lun Mar 04, 2013 20:38    Sujet du message: Répondre en citant

En effet, il y a surtout deux fois la même info! Ah y'a personne pour vérifier le graphisme chez Triptyque, je m'occupe de toute la partie visuelle, c'est normal que ça coince parfois, je suis très faillible.
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Sam Mar 09, 2013 15:54    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à tous ceux qui ont regardé Physiopolis IV sur Cinaps TV en ce début d'après-midi.

On espère une rediffusion à l'avenir ; on sait déjà qu'il y en aura une sur TV Fil 78, autre chaîne locale méconnue. On vous promet une projection en salle parisienne pour fin mai sans doute. Et on attend les résultats des envois festivals...

Plus d'infos à l'avenir sur notre site et notre facebook !

https://www.facebook.com/Triptyque.Films
http://www.triptyquefilms.com/
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Mer Avr 03, 2013 5:37    Sujet du message: Répondre en citant

C'est le premier long métrage que Triptyque Films ait produit. On s'est battus pendant des mois et des mois pour qu'il existe. C'est probablement le film que je suis le plus fier d'avoir monté et porté à bout de bras.




http://tinyurl.com/maalich-harmattan



85 min - 4/3 - HD - 2013
Version française & version sous-titrée en anglais

BONUS
Bande-annonce du film (2 min.)
une Passion, court métrage de Thomas Jenkoe (7 min.)

Le film est également disponible en VOD.


http://triptyquefilms.com/maalich.html


Alfortville, au confluent de la Seine et de la Marne. Dans l’obscurité du Chinagora, vaste complexe hôtelier en décomposition avancée, des gens se croisent. Ils sont employés, touristes, ou simples habit- ants du quartier, comme moi. Chacun devrait dormir mais aucun n’y parvient. Le film est un poème sur notre Nuit, celle du dehors et celle qu’on porte en soi. Contemplera-t-on une nouvelle aube se lever ?


Voir la bande-annonce : https://vimeo.com/34742898

Télécharger le dossier de presse : http://tinyurl.com/maalich-dvd


Citation:
« En 1926, pour replacer le cinéma à la hauteur des enjeux historiques qui lui sont contemporains, Alberto Cavalcanti réalise la première des Symphonies urbaines, Rien que les heures. Il s’agit de déchirer les clichés et de recommencer la représentation au nom de la souffrance concrète des exclus : une vieille mendiante parcourt le film, petite silhouette noire dans les friches désolées, fine aiguille sur une boussole qui indiquerait la direction d’une justesse figurative.

En 2012, Maàlich de Thomas Jenkoe reprend le flambeau allumé par Cavalcanti et relayé depuis par d’autres cinéastes dignes de ce nom (Peter Weiss, Holger Meins, Lionel Rogosin, Jérôme Schlomoff...).

Au lieu du Paris partagé entre centre et barrières des années 20, Maàlich trouve son lieu au Chinagora, improbable complexe commercial en grande banlieue qui dénationalise le territoire, transformé en replis des échoués de la mondialisation économique.

Au lieu des chiffonniers et mendiants allégoriques de Cavalcanti, des individus, encastrés dans les recoins du béton comme les immigrés algériens des Trois Cousins de René Vautier enterrés dans les grottes des berges de la Seine, des individualités saisies dans leurs singularités, leurs aspérités, leurs complexités dont il n’est pas envisagé un instant que le film puisse les épuiser.

Au lieu d’un auteur souverain des images, un cinéaste sans doute bien plus perdu que les personnes qu’il rencontre et qui se lance en conversation comme on se jetterait d’un dernier étage avec l’espoir de tomber dans les bras de quelqu’un.

Au lieu d’une exploration extensive des formes descriptives propres au cinéma au long des heures du jour, une descente en apnée dans les ressources optiques offertes par la nuit, la nuit seule, la nuit accueillante qui nous débarrasse du social et ramène chacun aux nécessités élémentaires, dormir, manger, aimer, trouver à se rassurer malgré tout.
La nuit, figure de l’existence réduite à un cauchemar matériel.
Maàlich, scintillements d’humanité, lueurs vacillantes au seuil du noir complet. »

Nicole Brenez,
Professeur à l’Université Paris 3 (Sorbonne nouvelle),
Responsable des programmes d’avant-garde à la Cinémathèque française,
Membre de l’Institut Universitaire de France

_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
Fume


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 929

MessagePosté le: Ven Avr 12, 2013 9:11    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Gilles Ciment y participe.


Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Ven Avr 12, 2013 9:39    Sujet du message: Répondre en citant

À quoi ?

À l'édition DVD de notre film, à Carton et moi-même, "DÉCOUVERTE D'UN PRINCIPE EN CASE 3", chez l'Harmattan.

http://tinyurl.com/harmattan-case3

Avec en bonus un court métrage de LL de Mars.

Boum Smile


_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Dim Avr 14, 2013 13:52    Sujet du message: Répondre en citant

Si vous traînez dans les Landes en cette belle période : Adrien Mitterrand et moi serons en résidence à Contis-Plage à partir de demain jusqu'au 27 avril, puis du 27 mai au 8 juin. Nous présenterons plusieurs soirées dans les cinémas et les médiathèques avoisinants, et notamment, le 25 avril à 21h au Cinéma de Contis, en double-programme, Les Dragons n'existent pas & Physiopolis IV.

http://www.cinema-contis.fr/3.aspx?sr=61


_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hello--Kitty
Drogué


Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 1969

MessagePosté le: Mar Mai 28, 2013 14:25    Sujet du message: Répondre en citant

Heyyyy ! Maman Brenez programme son petit Zahad à la Cinémathèque cet été !

Pistonné !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Mer Mai 29, 2013 9:32    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà oui, archi-vendus.
Tu nous trouveras bientôt dans les Cahiers du Cinéma, avec un slogan sympa à la main.
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Mer Fév 26, 2014 14:58    Sujet du message: Répondre en citant

Ça faisait longtemps que je vous avais rien annoncé et puis voilà, pouf, de l'actu :

QUAND JE SERAI GRANDE, JE SERAI FOOTBALLEUR de Diane Sara vient de sortir en DVD/VOD



C'est Carton qui signe la jolie jaquette ci-dessus.

C'est un des tous premiers films qu'on ait développé au sein de Triptyque Films et ça fait plaisir d'enfin le voir édité.

Ça se passe ici : http://www.harmattantv.com/videos/film-%28vod-dvd%29-2732-Quand-je-serai-grande-je-serai-footballeur-DOCUMENTAIRES.html
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Sam Mai 10, 2014 12:04    Sujet du message: Répondre en citant

Bon ça faisait longtemps qu'on n'avait pas fait de projection à Paris : Sarah(k.) de Christophe Bisson est dévoilé pour la toute première fois à l'occasion d'une projection spéciale à Paris, dans le cadre de la Rencontre d'études "Comment lire Sarah Kofman ?", au Fonds Ricœur : Institut Protestant - 83, Bd Arago, Paris 13ème.

La projection aura lieu, en présence du réalisateur, de Philippe Boutibonnes et de Jean-Luc Nancy, pendant la matinée du 16 mai, entre 10h et 13h, en salle 21.

Attention, l'entrée est libre mais les places limitées, réservées aux personnes inscrites par mail. Voir le dépliant ci-après pour les informations relatives à l'inscription : http://www.triptyquefilms.com/img/sarahk/sk.pdf
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Jeu Mar 17, 2016 14:25    Sujet du message: Répondre en citant

Salut, ça faisait longtemps que je vous avais pas pollué ici Smile

Donc, petit message pour signaler qu'un film que j'ai produit avec la fine équipe de Triptyque Films est en compétition française du Cinéma du Réel, à Paris.

Il s'agit de SFUMATO, premier long métrage de Christophe Bisson, qu'on produit depuis un bail maintenant.

La bande-annonce du film : https://vimeo.com/151122893
Sa page officielle : http://triptyquefilms.com/sfumato.html

Charlotte Garson en dit ceci, qui est beaucoup mieux que tout ce que je pourrais écrire :

"Tout commence dans l’atelier d’un peintre, aux gestes silencieux. La caméra de Christophe Bisson abolit les contours, explorant la pénombre – le portrait de Bernard Legay sera donc lui-même pictural. Au fil des saisons, les paysages bas-normands et l’espace où travaille le peintre nous deviennent familiers. Même un hangar immense et décati, plutôt que désaffecté, semble réinvesti par l’acharnement de l’ermite à recueillir au grattoir une précieuse poudre de rouille ou des flocons de peinture écaillée. Ce n’est qu’après avoir fait l’expérience sensorielle de ce travail sur la matière que les mots arrivent. « Après le désenchantement, on regarde les lichens, on regarde les pierres, on essaie de reprendre le contact avec les choses les plus élémentaires. Alors si on choisit de vivre, on regarde ce qui s’accroche. » L’attention portée à l’artiste qui puise dans la nature et même dans la relation avec sa mère mourante des idées de textures s’augmente bientôt d’un enjeu existentiel. Sensibilité écorchée, le peintre bas-normand assimile toile et peau en un geste que l’on comprend absolument vital et que le regard de Christophe Bisson, sa pratique du sfumato cinématographique, respectent et magnifient."

Planning des projections du film dans le cadre du Festival :

1 - Vendredi 18 mars à 18h50, dans la Petite Salle du Centre Pompidou (PS), séance suivie d’un débat avec le public dans la salle de cinéma.
https://www.facebook.com/events/436766716521740/

2 - Lundi 21 mars à 19h, au Café des Images d'Hérouville St Clair. Cette séance spéciale, labellisée "Cinéma du Réel - Hors les murs", se tient en marge de l'exposition PARTITION, qui se déroule du 18 février au 26 mars à l’Artothèque de Caen et qui est consacrée au travail du peintre Bernard Legay, dont SFUMATO suit les pas.
https://www.facebook.com/events/956922491057648/

3 - Mardi 22 mars à 19h30, au Centre Wallonie Bruxelles (CWB), accès libre et gratuit, dans la limite des places disponibles.
https://www.facebook.com/events/488265361367239/

4 - Mercredi 23 mars à 16h30, au Cinéma 1, Centre Pompidou (C1), séance suivie d’un débat avec le public dans la salle de cinéma.
https://www.facebook.com/events/1680116718932023/

5 - Vendredi 25 mars à 20h, Musée de l'éternelle, 43 bis rue des Cinq Diamants, 75013 Paris. Séance suivie d’un débat avec le public dans la galerie. Cette dernière séance spéciale, labellisée "Cinéma du Réel - Hors les murs", est organisée dans le cadre de l'exposition d'art vidéo, de photographie et de peinture ARPENTER/DÉCOUVRIR, à laquelle Triptyque Films vous invite, gratuitement, du mardi au samedi, de 15h à 20h, du 23 mars au 13 avril 2016. ATTENTION : si l'accès à la séance est gratuit, la galerie ne peut accueillir que 20 spectateurs. Aussi, l'accès à cette ultime séance ne se fait que sur réservation, obligatoire, à l'adresse mail suivante : contact@triptyquefilms.com
https://www.facebook.com/events/1981081582117968/

----------------------------------

Car oui, en bonus, on organise une exposition d'art vidéo, de peinture et de photographie ARPENTER/DÉCOUVRIR, dans le prolongement de ces projections, au Musée de l'Éternelle à Paris, du 23 mars au 13 avril 2016, dans le cadre du Cinéma du Réel - Hors les murs : https://www.facebook.com/events/1701681293422417/



Là, on trouvera des œuvres de divers artistes et réalisateurs, dont moi, qui permettent un parcours raisonné dans le travail de Triptyque Films, qui fête ses six ans.

Entrée libre du mardi au samedi, de 15h à 20h, du 23 mars au 13 avril 2016 - Musée de l’Éternelle, 43 bis rue des Cinq Diamants, 75013 Paris.

Découvrez l'intégralité du programme ici : http://www.triptyquefilms.com/img/divers/programme-web.pdf

VERNISSAGE DE L'EXPOSITION ARPENTER/DÉCOUVRIR - Musée de l'Éternelle | Triptyque Films, JEUDI 24 MARS, À PARTIR DE 18H30 : https://www.facebook.com/events/112995705762545/



-----------------------------------------



À l’occasion de la sélection, en Compétition Française du Cinéma du réel - Festival international de films documentaires 2016, du film SFUMATO de Christophe Bisson, consacré au peintre Bernard Legay, le Musée de l'Éternelle propose à Triptyque Films de développer, à partir de ce documentaire, la thématique ARPENTER/DÉCOUVRIR, sous la forme d’une exposition d’art vidéo, de peinture et de photographie.

Triptyque Films organise donc, du 23 mars au 13 avril 2016, l’accrochage d’œuvres de cinéastes précédemment liés au festival (Thomas Jenkoe, Guillaume Massart, Mehdi Benallal, Julien Meunier) et d’artistes émergents (Diane Sara Bouzgarrou, Charles H. Drouot, Adrien Mitterrand), dans le prolongement des peintures de Bernard Legay.

Chaque vendredi à 20h, des séances spéciales, en présence des réalisateurs, complètent et enrichissent cette invitation à investir le paysage.

L’entrée aux séances spéciales, limitées à 20 places, est libre mais se fait sur réservation uniquement, à l’adresse : contact@triptyquefilms.com



-----------------------------------------


DÉTAILS DE L'EXPOSITION

Un parcours dans la galerie vous donnera l'occasion de découvrir les installations suivantes :

- SANS TRAITS NI LIGNES, COMME UNE FUMÉE
Marcher/peindre, sur les pas de Bernard Legay.

La rencontre entre les peintures de Bernard Legay et les images de Christophe Bisson, redéployées en installation vidéo par Guillaume Massart.

- VOIES DE DISPARITION
Une installation photographique de Diane Sara Bouzgarrou

En parcourant la galerie souterraine du métro parisien, j’ai découvert un monde invisible, creusé dans ces espaces publicitaires laissés en friche le temps d’un jour, d’une semaine, d’un instant, avant d’être recouverts, avant leur disparition.
Il fallait révéler ces oeuvres composées de lambeaux d'affiches, comme autant de toiles cachées dans le bitume qu’un peintre anonyme m'aurait confiées en secret.

- TRIPTYQUE FILMS PRÉSENTE...
Sur une borne de "cinéma permanent", un programme de 5 vidéos, produites par Triptyque Films, diffusées chaque jour à heures fixes :

15h : Éclatés [Aurillac, la nuit] de Charles H. Drouot
16h : Maàlich de Thomas Jenkoe
17h25 : Laissez ici toute espérance de Charles H. Drouot
18h : Quand je serai grande, je serai footballeur de Diane Sara Bouzgarrou
19h : Physiopolis IV de Guillaume Massart & Adrien Mitterrand

- RÊVANT D'UNE DERNIÈRE NUIT BLANCHE
Une installation photographique de Thomas Jenkoe

Dans un hôtel Chinois, un 31 décembre sans sommeil, je photographie l’agitation du sien. Plus tard, en développant les photos, je m’aperçois que la pellicule a voilé les images — et que ce voile les propulse vers le passé.

- ARCHÉOLOGIE DU FUTUR 1
Une installation photographique et vidéo de Guillaume Massart

Voyage en un scaphandre multidimensionnel : passés incertains et futurs conditionnels.

- ARCHÉOLOGIE DU FUTUR 2
Projections des vidéos LE CENTRE de Guillaume Massart & Julien Meunier & POMPÉI (NOUVELLE COLLECTION) de Guillaume Massart

Photos argentiques et VHS crachotante, résurrectées par la projection numérique.


-----------------------------------------

SÉANCES SPÉCIALES* - Cinéma du Réel Hors les Murs : chaque vendredi à 20h, en présence des réalisateurs

- 25 mars : https://www.facebook.com/events/1981081582117968/

SFUMATO un film de Christophe Bisson
2016 - 1h11 minutes - 16/9 - HD
Dans un monde déshabité, le peintre Bernard Legay passe ses nuits et ses jours à recueillir la matière silencieuse d’une oeuvre secrète.

CINÉMA DU RÉEL - Compétition Française 2016

- 1er avril : https://www.facebook.com/events/572363969596714/

PHYSIOPOLIS IV
un film de Guillaume Massart & Adrien Mitterrand 2012 - 55 minutes - 16/9 - HD
Deux documentaristes partent mettre en scène un film sur une île étrange, dite de Physiopolis, dissimulée dans un creux de la Seine.

- 8 avril : https://www.facebook.com/events/845954585530652/

double-programme

BOIS D’ARCY
un film de Mehdi Benallal
2013 - 24 minutes - 4/3 - DVCAM
J’ai vécu à Bois d’Arcy entre mes 6 et mes 10 ans. Mes souvenirs ont perdu de leur précision. Qui sait ce que le passé me réserve ?

CINÉMA DU RÉEL - Compétition Internationale Courts Métrages 2013

& Souvenirs De La Géhenne / Memories From Gehenna
un film de Thomas Jenkoe
2015 - 56 minutes - 16/9 & Scope - HD
distribution : Films de Force Majeure
En 2002, J.D. charge sa carabine et parcourt Grande-Synthe à la recherche de personnes issues de l’immigration. Sa folle odyssée se termine par le meurtre d’un Maghrébin de 17 ans.
Plus de dix ans après les faits, le film suit la route empruntée par le tueur et confronte la ville et ses métamorphoses à la voix de J.D., reconstituée d’après le dossier d’instruction de son procès.

CINÉMA DU RÉEL - Compétition Française Prix de l’Institut Français - Louis Marcorelles 2015

* Modalités des séances spéciales : L’entrée aux séances spéciales, limitées à 20 places, est libre mais se fait sur réservation uniquement à contact@triptyquefilms.com

---------------------

Et ça vient d'être décidé ce matin : UNE SÉANCE BONUS

https://www.facebook.com/events/1199155723441814/

* ÉCLATÉS [Aurillac la nuit] - Séance spéciale le 31 mars au Musée de l'Éternelle, Paris - Exposition ARPENTER/DÉCOUVRIR

Le film de Charles H. Drouot, sera montré en projection spéciale, le jeudi 31 mars à 19.30. C'est la première projection en région parisienne, peut-être la seule : ne la ratez pas !

La séance sera présentée par le réalisateur, qui sera ravi de discuter avec vous après la séance.

Ici encore, l'accès à la séance est limité à 20 places.
ENTRÉE SUR RÉSERVATION UNIQUEMENT à : contact@triptyquefilms.com

ÉCLATÉS [Aurillac, la nuit]

Mise en scène : Charles H. Drouot
Image : Alan Guichaoua
Son : Pierre Bompy

Une production Triptyque Films & Cinaps TV
Avec le soutien de la Procirep - Société des producteurs & de l'Angoa

2015 - 57 minutes - 16/9 - HD

http://triptyquefilms.com/aurillac.html

"Chaque fin d'été, à l'occasion du plus grand festival d'arts de rue d'Europe, des milliers de jeunes gens se retrouvent à Aurillac, petite ville d'Auvergne.
Nous sommes venus filmer la nuit, lorsque, après les spectacles officiels, ces jeunes prennent possession de la ville, pour y faire la fête librement, avec éclat."


Voilà, je crois que c'est complet Smile
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Actualités Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com
Protected by Anti-Spam ACP