enculture Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Diver(s)
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Politique & société
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Baldanders
Fume


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 935

MessagePosté le: Dim Sep 22, 2013 14:45    Sujet du message: Répondre en citant



Marine Le Pen honteusement boycottée par les médias dominants à la solde de la maçonnerie trotskiste.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tiny
Hacker de papier


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 2217
Localisation: Over the top

MessagePosté le: Dim Sep 22, 2013 16:17    Sujet du message: Répondre en citant

je ne sais pas si je dois loler ou pleurer...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
Fume


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 935

MessagePosté le: Mer Oct 16, 2013 11:35    Sujet du message: Répondre en citant

Un centre de rétention, aujourd'hui, en France :

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tiny
Hacker de papier


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 2217
Localisation: Over the top

MessagePosté le: Mer Oct 16, 2013 11:47    Sujet du message: Répondre en citant

looks familiar in some way...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Ven Oct 18, 2013 2:07    Sujet du message: Répondre en citant

Oui enfin bon, ne le prends pas pour toi Baldy mais, à force de bosser sur les prisons, j'ai envie d'écrire ceci : même si c'était rose avec des nounours et des sucres d'orge à la place des barreaux, ça resterait quoi qu'il en soit une prison. La question n'est pas la tronche, sympathique ou non, des miradors ou des barbelés.

C'est un peu limité, une photo comme ça, on ne sait pas ce qu'on photographie, de quel camp il s'agit ("un" camp : lequel ? ils sont tous pareil ? la dernière fois que j'ai approché celui de Vincennes on ne voyait rien, tout était caché par une palissade et des feuillages plantés là pas par hasard... donc celui que tu montres semble étonnamment dégagé, c'est même intéressant...), comment ça s'étend derrière et alentour, où ça se trouve, comment c'est dissimulé ou intégré, quelle géographie, quelles mobilités possibles, dedans et dehors (quelles interfaces avec l'extérieur), quelle accessibilité, quelles règles spatiales...

Cette photo cache trop, pour un objectif un peu simpliste : surtout montrer l'imposante clôture, qui impressionne mais ne dit rien du tout. Le pire n'est certainement pas l'entortillement de barbelés, le pire est dans la contrainte spatiale et ce qu'elle implique, et les défenses concrètes comme les barbelés n'en sont qu'un des symptômes, le plus visible, le plus facilement réductible à un symbole ; mais enlever les barbelés, ce n'est pas enlever la prison, absolument pas. Des géographes en France commencent enfin à travailler sur la prison, sur l'enfermement ; j'en connais une qui veut travailler sur le bracelet électronique : pas de barreaux apparents, tout est fait pour faire disparaître le grillage, le mirador, le stigmate carcéral ; mais bien sûr que c'est toujours le principe de la prison, mais à domicile, une prison à vivre en famille.

Je n'ai pas du tout envie de minorer l'horreur de ce genre d'endroit bien évidemment, ni évidemment la saloperie de l’administration Valls, mais le procédé de cette photographie n'apporte pas grand chose. Même dans les camps nazis on a pu filmer des images de gaieté ; je veux dire par là que cette photo, de nombreux photographes pourraient la prendre bien autrement et lui donner mille sens différents, peut-être simplement en faisant un pas de côté.

Donc je ne sais pas trop ce qu'apporte cette photo, hormis un procédé pas très intéressant de choc des photos, d'émotion symbolique facilement provoquée. Alors familiarité de cette émotion-là, oui, Tiny, pour rebondir un peu de traviole sur ta phrase...
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
Fume


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 935

MessagePosté le: Lun Oct 21, 2013 2:41    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, mais toute photographie est un procédé, consiste en une découpe, exclut une partie du décor, et je ne vois pas bien l'intérêt de redire qu'une image n'est jamais juste, que c'est juste une image. C'est vrai, bien sûr, mais le simple fait que des centres de rétention, aujourd'hui en France, ressemblent à ça, ça fait mal. D'autant plus quand on précise un peu les choses : on n'enferme pas là-dedans des gens considérés comme dangereux, des criminels ou que sais-je, on y enferme des indésirables, des gens qu'on juge "en trop" parce qu'ils n'ont pas de papiers. La légende n'est pas superflue.

Et quand il n'y aura plus que des bracelets, qu'il n'y aura plus ni grillages ni barbelés, alors il faudra inventer d'autres images qui font mal.

Quant aux images nazies du bonheur de vivre dans les camps, si elles ont existé, il leur manquait le hors-champ des sévices et des chambres à gaz. Mais dans le cas de cette photo, à quoi servirait un hors-champ ? Ce qu'il y a dans le champ est suffisamment terrifiant...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zahad le rouge
Drogué


Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 1970

MessagePosté le: Lun Oct 21, 2013 4:18    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne m'étendrai pas ici, on en parlera toi et moi en direct, puisqu'il faut se taper en retour les ricanements des spectres.
_________________
"Si je m'en sors bien, je serai peut-être vendeur aux 3 Suisses."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
Fume


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 935

MessagePosté le: Sam Déc 28, 2013 17:18    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
Fume


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 935

MessagePosté le: Sam Jan 18, 2014 12:22    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tiny
Hacker de papier


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 2217
Localisation: Over the top

MessagePosté le: Sam Jan 18, 2014 17:24    Sujet du message: Répondre en citant

j'reconnais al pacino dans scarface au milieu, mais les 2 autres je sais pas.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
Fume


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 935

MessagePosté le: Lun Jan 20, 2014 10:04    Sujet du message: Répondre en citant

Le débarquement en Normandie n’a jamais eu lieu !

Faubert Robinson a écrit:
On connaît l’histoire officielle : le 6 juin 1944, près de 135 000 hommes ont pris d’assaut les plages normandes défendues par le fameux et fumeux Mur de l’Atlantique, première étape vers l’invasion de l’Europe par Coca Cola, Hollywood Chewing-Gum et Hollywood tout court. La culture allemande, à base de Schnaps, de Kronenburg et de Deutsche Wochenschau n’allait jamais se remettre de cette offensive en règle. Les films de qualité, tels Suce le juif ou bien encore ces charmantes comédies comme L’Afrikakorps fait du ski, L’Afrikakorps chez les nudistes et le troisième volume de la trilogie Mais où est donc passé l’Afrikakorps, allaient laisser place à de douteuses séries télévisées à l’insipidité rebutante, comme Derrick ou bien même Le Renard... Je n’insiste pas : l’enjeu est bien la suprématie de la culture américaine.

Et pourtant, à la lumière de mon enquête, après avoir falsif... lu des dizaines de documents, je suis en mesure de démonter ce nouveau mensonge qui a assis cette suprématie. Non, le Débarquement n’a pas eu lieu. Oui, c’est un mensonge servi par des officines travaillant en étroite collaboration avec les Sages du Mémorial de Caen. J’y reviendrai. En attendant, place à la démonstration.

http://www.phdn.org/negation/fous/intoxnormandie.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Trollope
Fume


Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 623

MessagePosté le: Jeu Jan 23, 2014 20:21    Sujet du message: Répondre en citant

Baldanders a écrit:


à gauche un croisement entre Didier Bourdon, Tom Hanks et Francis Heaulme.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baldanders
Fume


Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 935

MessagePosté le: Ven Jan 09, 2015 19:28    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a des imbéciles, comme Pascal Zamor (inscrit sur ce forum) qui croient que la France se résume à ce qui les rassure :

PZ a écrit:
Nous sommes Charlie, nous sommes Fénelon, nous sommes des épiciers juifs, nous sommes Ahmed Merabet, nous sommes Franck Brinsolaro...
Nous sommes la France.


Les frères Kouachi, orphelins depuis l'enfance, élevés en foyer, perdus à jamais dès l'âge de 20 ans, Amédy Coulibaly, seul garçon parmi 10 enfants, habitant de Grigny (ville la plus pauvre de France) et taulard récidiviste, Mohamed Merah qui en 23 ans d'existence a vécu de quoi remplir quarante romans (qui seraient bien les seuls romans contemporains que j'aurais envie de lire), ces gamins brisés, suicidaires par instinct de survie psychique, sont évidemment tout autant "la France" que la triple buse Zamor et ses 300 amis Facebook.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bonjour
Que dalle


Inscrit le: 16 Avr 2015
Messages: 2

MessagePosté le: Mer Mai 20, 2015 21:45    Sujet du message: Dialogues - La paix est-elle possible entre arabes et israél Répondre en citant

Dialogues - La paix est-elle possible entre arabes et israéliens
http://www.ina.fr/audio/PHD95074827

Une émission radio diffusée en 1975.
Il s'agit d'un dialogue entre Saul Friedländer et Mahmoud Hussein. Il fait suite à la publication, en 74, du livre dirigé par Jean Lacouture : "Arabes et israéliens, un premier dialogue".


Spoiler:

Pour rappel : Mahmoud Hussein est le pseudo de Bahgat Elnadi & Adel Rifaat, ceux qui ont écrit "La Lutte de classes en Égypte de 1945 à 1968", le texte lu par Bahgat Elnadi dans la seconde partie de "Trop tôt, trop tard".

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    enculture Index du Forum -> Politique & société Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com
Protected by Anti-Spam ACP